Que manger en cas de gastro ?

Gastro que manger

Tout le monde a déjà attrapé une gastro-entérite dans sa vie. Bien que cette maladie soit bénigne, les symptômes sont très pénibles, et il faut faire attention à ne pas empirer la situation. Pour cela, il est nécessaire d’adapter son alimentation pendant la crise et même les jours qui suivent.

Gastro : que manger ? Quels aliments éviter ?


Si en ce moment vous avez des symptômes de la gastro (vomissements, diarrhée), vous devez faire très attention à ce que vous ingurgitez. Il faut également surveiller ce que vous allez manger après une gastro, car cela peut déclencher de nouvelles crises et allonger la durée de la maladie.


Si vous êtes au début d’une gastro et que vos symptômes sont virulents, vous devez reposer votre système digestif et éviter de manger des aliments solides. Il est préférable de se tourner vers les aliments liquides et légers.


Voici les aliments que vous pouvez manger au début de la gastro :


  • soupes ;

  • bouillons ;

  • thés, tisanes ;

  • boissons sucrées mais pas de soda.


Lorsque vous pouvez recommencer à manger un petit peu, vous devez consommer des produits riches en amidon et constipants pour limiter les diarrhées :


  • pommes de terre qui peut être en purée ;

  • riz bien cuit ;

  • carottes.


Par la suite, vous pourrez réintroduire peu à peu les viandes et protéines en commençant par des viandes maigres (poisson, poulet, dinde). Les fibres, fruits et légumes doivent être réintroduits en dernier.


Tout au long de votre maladie, vous devez éviter les fibres qui accélèrent le transit. Évitez également les boissons diurétiques ou irritantes comme le café ou l’alcool. Les sodas sucrés doivent être évités, même le cola qui est souvent conseillé. En effet, sa forte teneur en sucre n’est pas bonne pour le système digestif. Enfin, le mot d’ordre principal est : hydratez-vous ! Buvez de l’eau régulièrement pour éviter la déshydratation.

Les autres traitements contre la gastro


Pour réduire vos symptômes liés à la gastro-entérite, vous pouvez également prendre certains médicaments, en l’absence de contre-indication. La plupart sont vendus librement en pharmacie mais vous pouvez également vous les faire prescrire par un médecin.


  • les antivomitifs pourront calmer les nausées et vomissements ;

  • les antidiarrhéiques pour lutter contre la diarrhée ;

  • du paracétamol contre la douleur et l’état fiévreux.

Comment réduire la durée de la gastro ?


Une gastro-entérite passe normalement en 1 ou 2 jours maximum avec le bon traitement. Les symptômes devraient s’estomper vite si vous suivez les bonnes recommandations. Vous trouverez plus de conseils pour soigner la gastro-entérite chez l’adulte sur ce lien. La fièvre, par exemple, est le symptôme qui disparaît en premier. Cependant, il arrive que la durée de la maladie soit un peu plus longue, et il est normal de se sentir encore un peu fragile les jours qui suivent. Il est donc important de continuer à surveiller son alimentation après la guérison. Il faut avant tout éviter tous les plats et aliments gras, notamment les viandes en sauce, mais aussi les aliments épicés qui peuvent déclencher des symptômes.

Il est également conseillé de boire beaucoup durant les épisodes de gastro-entérite pour éviter la déshydratation. En effet, à chaque fois que vous vomissez ou allez à la selle, vous vous déshydratez. Cela est encore plus vrai et plus dangereux chez les jeunes enfants. En effet, ils peuvent très rapidement se déshydrater. Donc s’ils vomissent ou ont la diarrhée, il faut qu’ils boivent de l’eau juste après. Par ailleurs, pour les bébés et les jeunes enfants, il est conseillé de leur donner des sachets de réhydratation orale qui contiennent tous les bons sels minéraux. Ils sont vendus en pharmacie. Il s’agit d’un sachet en poudre à mélanger avec de l’eau. Dans le cas où l’enfant ne parvient pas à se réhydrater suffisamment, il faut immédiatement consulter un médecin, voire appeler les urgences en cas de déshydratation très avancée.

Traiter l’intolérance au lactose
Programme Comme j’aime : comment ça marche ?