Je tousse, faut-il que je passe un test Covid-19 ?

Test Covid-19

La toux est un symptôme de nombreuses infections fréquentes en hiver (rhume, grippe, bronchite). Malheureusement, c’est aussi un symptôme de la covid-19. Faut-il automatiquement passer un test dès qu’on commence à tousser ? 

La toux est-il un motif suffisant pour se faire tester ?


La covid-19 est effectivement responsable d’une toux sèche chez beaucoup de patients infectés. Dans certains cas, cette toux peut même être grasse, comme lors d’une bronchite. Des patients peuvent avoir de violentes quintes de toux tandis que d’autres tousseront plus modérément. Ce qui est sûr, c’est qu’avoir la toux pendant l’hiver est quelque chose de très commun, mais le seul moyen de savoir s’il s’agit d’un virus saisonnier ou du coronavirus est de passer un test de dépistage.


En effet, la plupart des autres symptômes évocateurs sont également proches de ceux de la covid-19. Dès l’apparition des symptômes, il est conseillé de s’isoler et de passer un test. S’il se révèle positif, la personne testée devra s’isoler au minimum 7 jours, et au moins jusqu’à disparition des symptômes.


Les fumeurs ont souvent de la toux, mais s’ils sentent que leur toux est inhabituelle, ou bien qu’ils présentent d’autres signes de la covid-19, ils doivent également se faire dépister. En cas de doute, il est toujours possible de poser la question à un médecin en téléconsultation pour éviter de propager le virus dans les transports ou le cabinet médical. Évidemment, l’isolement au moindre symptôme reste la règle principale à respecter.

Quel type de test faut-il réaliser ?


Une personne qui veut savoir si elle est actuellement infectée par le virus SARS-CoV-2 doit d’abord réaliser un test de dépistage PCR. Il s’agit d’un test réalisé à l’aide d’un prélèvement par voie nasale. Le préleveur enfonce un coton-tige dans le nez. Le test permet d’obtenir des résultats très fiables.


Si une personne symptomatique ne peut pas recevoir les résultats de son test dans un délai de moins de 48 heures, on peut lui proposer un test antigénique. Le prélèvement se fait de la même manière, mais les résultats sont beaucoup plus rapides. Néanmoins, ils peuvent plus facilement donner lieu à des faux négatifs et ne sont pas recommandés chez les personnes à risque de contracter une forme grave du virus.


Enfin, il existe également les tests sérologiques, mais ceux-ci ne permettent de dire si quelqu’un est actuellement infecté par la covid-19. Il permet cependant d’indiquer si la personne a déjà été en contact avec le virus et a déjà développé des anticorps.

Quel est le meilleur moment pour passer un test en cas de toux ?

Le meilleur moment pour réaliser un test PCR, c’est immédiatement après l’apparition des symptômes. Au-delà de 7 jours suivants le début de l’infection, les tests PCR sont moins efficaces et détectent moins facilement le virus. Il faut alors réaliser un test sérologique de rattrapage pour savoir si le patient a développé des anticorps pour lutter contre la covid-19.


Si une personne ne présente pas de symptômes mais a été en contact avec une personne symptomatique ou un cas confirmé de covid-19, elle doit passer le test PCR 7 jours après son dernier contact avec elle. Cela si elle ne vit pas sous le même toit. En cas de cohabitation avec une personne infectée, il faut réaliser le test immédiatement. 

Comment ne pas confondre la toux d’un rhume ou d’une grippe avec la covid-19 ?


Il est très difficile de ne pas confondre ces trois infections, qui présentent des symptômes similaires à des degrés différents (toux sèche, fièvre, fatigue, maux de gorge). La grippe provoque souvent des symptômes plus virulents que le rhume. Ce qui fait qu’on peut plus facilement distinguer ces deux maladies. En revanche, la covid-19 peut aussi bien déclencher des symptômes modérés ou très virulents selon les personnes. Certains auront des quintes de toux pendant quelques jours, et d’autres seront cloués au lit par la fatigue ou éprouveront de grandes difficultés respiratoires


En revanche, il est souvent plus facile de distinguer l’angine en raison de la couleur rouge ou blanchâtre des amygdales, mais celle-ci provoque rarement de la toux. Enfin, la bronchite provoque plutôt une toux grasse, mais peut commencer par une toux sèche comme lors d’une infection à coronavirus. Il est également possible de confondre la toux allergique avec un rhume ou la covid-19. Vous trouverez le détail des symptômes de la covid-19 sur le site de l’Institut Pasteur. 

Enfin, il est tout à fait possible d’avoir la covid-19 sans toux, voire même sans aucun symptômes (on parle de patients asymptomatiques).

Fini les graisses qui s’accumulent, bonjour les muscles !
Que se passe-t-il dans mon corps quand je stresse